Comment établir un bon de réception ?

Un bon de réception est un document faisant lieu d’accusé de réception. Il est établi en deux exemplaires, l’un destiné à l’acheteur et l’autre au fournisseur. L’exemplaire qui est destiné au fournisseur est encore appelé bon de livraison. Le bon de réception est souvent utilisé dans les transactions interentreprises. Comment établir un bon de réception ? Pour le savoir, lisez ce qui suit.

Les informations que doit contenir un bon de réception

Pour rappel, le bon de réception est un document qui est en temps normal établi par l’entreprise qui fournit un produit ou un service. Dans ce cas, voici les informations qui doivent figurer sur ce dernier :

  • les coordonnées de l’entreprise ou du fournisseur ;
  • la date de la transaction ;
  • la liste des produits ou services fournis ;
  • le montant de la transaction ;
  • le mode de paiement.

Ainsi se présentent les éléments indispensables qui doivent être contenus dans un tel document. En parlant des coordonnées du fournisseur, il s’agit notamment du nom, de l’adresse, du numéro de téléphone et de l’adresse électronique (si possible) de l’entreprise.

Quant à la liste des produits ou services vendus, elle doit être suivie d’une brève description de ces derniers avec leur quantité. Le montant total doit être détaillé pour faire part du montant net, de la TVA et des éventuelles remises. Par ailleurs, il faut noter que le bon de réception ne remplace pas la facture et ne peut donc pas générer de paiement.

Comment vérifier la validité d’un bon de réception ?

Avant de valider un bon de réception en apposant sa signature, celui qui réceptionne la marchandise vérifie si le bon de réception est conforme au bon de commande. En effet, un bon de commande précède toujours un bon de réception.

Alors, si après la vérification, les deux documents sont conformes, celui qui réceptionne la marchandise peut maintenant apposer sa signature sur le bon de réception.

Dans le cas où les deux documents ne sont pas conformes, le client peut émettre une réserve. Cela doit se faire en prenant le soin d’inscrire sur le bon de livraison l’anomalie dont il s’agit. Il peut être question par exemple d’une livraison incomplète, d’une livraison abîmée, etc.

Cependant, dès lors que le client signe le bon de livraison, cela fait objet d’acception de la marchandise et il conserve donc son bon de réception signé. Par ailleurs, vous devez savoir que ce document peut être édicté sur papier ou sur un support numérique. Dans les deux cas, la procédure de vérification et de validation est la même.

Les avantages du bon de réception

Le bon de réception est avantageux pour les deux parties.

Les avantages du bon de réception pour le fournisseur

Quant au fournisseur, le bon de réception indique que tel produit a été acheminé ou non. Ce qui lui permet ainsi d’éviter les erreurs lors du comptage du stock et de vendre d’autres produits qui ne sont plus dans son magasin.

Les avantages du bon de réception pour l’acheteur

Du côté de l’acheteur, le bon de réception est une pièce justificative qui permet à la comptabilité d’éclaircir une dépense. Le bon de réception est la preuve d’un achat. Il permet aussi de réconcilier la transaction lorsque les actifs sont reçus.